Accueil

La dénomination « SMIC » fait référence au salaire minimum interprofessionnel de croissance. Il était précédemment dénommé « SMIG » (salaire minimum interprofessionnel garanti) et a été établi depuis les années 1950 par le gouvernement pour encadrer la rémunération des travailleurs adultes exerçant sur le territoire français.

Que représente le SMIC ?

Le SMIC représente donc le salaire horaire minimum légal que tous les travailleurs majeurs doivent percevoir. Le SMIG assure ainsi un pouvoir d’achat convenable et garanti à tous les travailleurs, en particulier à ceux qui ont de faibles revenus.

En ce qui concerne les jeunes salariés et les apprentis en dessous de 18 ans, leur rémunération peut varier entre 80 et 100 % du SMIC, dans la mesure où des allocations sont accordées. De même, si un jeune travailleur est employé dans la même entreprise pendant plus de 6 mois, il doit recevoir une rémunération au moins égale à 100 % du montant du SMIC de croissance.

Les conventions collectives définissent généralement, pour chaque secteur d’activité, une rémunération minimale conventionnelle. Celle-ci doit être prise en compte et obligatoirement versée au travailleur si elle est supérieure au salaire minimum (SMIC) défini par l’État.

Le montant du salaire minimum est revalorisé une ou plusieurs fois au cours de l’année par décret gouvernemental. Son évolution est liée à l’inflation et à celle des salaires.

Quel est le montant du salaire minimum brut/net en 2021 ?

À compter du 1er janvier 2021, la rémunération horaire du SMIC sera de 10,15 € brut. Elle représente ainsi une hausse de 1,2 % par rapport au SMIC de l’année 2020. Si un contrat de travail prévoit 35 heures de travail par semaine, le SMIC mensuel représentera 1 539,42 € en valeur brute, soit un revenu annuel brut de 18 473,00 €.

Pour avoir le SMIC net, des prélèvements de charges sociales sont effectués sur le montant du SMIC brut. De ce fait, le SMIC brut peut donc varier en fonction de votre convention collective ou de votre contrat de travail : le SMIC brut varie donc d’une fiche de paie à une autre.

Le salaire minimum légal annuel

Un salaire minimum mensuel doit être multiplié par 12 pour déterminer le SMIC annuel. Ainsi, le montant du salaire brut annuel au 1er janvier 2021 sur la base du SMIC sera de 18 472,04 € : le montant net annuel du SMIC sera par conséquent de 14 628 €.

Le SMIC mensuel

Le salaire minimum mensuel est généralement indiqué en montants bruts et non en montants nets. Pour passer du salaire brut au salaire net, on déduit le montant des cotisations salariales auxquelles l’employeur contribue.

Pour un salarié travaillant à temps plein, le montant mensuel brut du SMIC sera de 1539,42 € à partir du 1er janvier 2021 et le montant mensuel net du SMIC sera de 1219 €. Le SMIC brut horaire pour un employé travaillant à temps partiel sera de 10,03 €.

En raison de l’augmentation de 1,2 % du salaire mensuel minimal net comparativement à celui de 2020, le SMIC mensuel net passe de 1 204 € à 1 219 € en 2021 — si on considère un contrat de travail de 35 heures par semaine. Le salaire minimum mensuel n’est donné qu’à titre indicatif pour un contrat de 35 heures. En dessous de ce quota horaire, la référence salariale est le SMIC horaire et non le SMIC mensuel.

Quel est le salaire minimum horaire net en 2021 ?

On parle plus communément du taux horaire pour désigner le SMIC horaire (salaire minimum horaire). La valeur horaire du salaire minimum est définie chaque année par un décret gouvernemental. Le calcul du SMIC prend en compte, en se basant sur un contrat de travail hebdomadaire de 35 heures, le salaire mensuel indicatif du SMIC brut.

Dans le cadre d’un contrat de travail dont la durée est inférieure à 35 heures de travail hebdomadaire, la rémunération du travailleur est calculée sur la base d’un salaire horaire (SMIC brut horaire), dont le montant a été fixé à 10,15 € à compter du 1er janvier 2021. Pour le travailleur embauché sous un contrat de travail à temps partiel, sa rémunération nette ne sera pas calculée sur la base du SMIC mensuel, mais plutôt sur celle du SMIC horaire.

Les cotisations sociales prélevées sur le SMIC brut pour obtenir la valeur du SMIC net pouvant varier avec le régime social et collectif du travailleur, ce taux est indiqué uniquement dans un but d’information. En 2021, le SMIC horaire net sera d’environ 8,03 € : ce montant est en hausse par rapport à celui de l’année 2020 où il était de 7,94 €.

Quel est le salaire minimum en France ?

Le SMIC représente le salaire horaire minimum légal que tout travailleur est tenu de recevoir. En France, il n’est donc pas possible d’employer une personne et le rémunérer à un salaire horaire inférieur à celui du SMIC, même si cette personne est d’accord. Cette obligation est également applicable aux salariés qui sont temporairement affectés en France, même si la rémunération de ces salariés est beaucoup plus faible dans leur pays d’origine.

La rémunération horaire minimale brute est actuellement de 10,15 € en France (7,66 € à Mayotte). Cela représente, pour un travailleur effectuant 35 heures de service dans la semaine, un salaire brut de 1 539,42 € par mois (1 162 € à Mayotte).

Les cotisations pour la sécurité sociale n’étant pas les mêmes pour toutes les organisations, le montant net du salaire minimum perçu par le travailleur peut être différent d’un employé à l’autre dépendamment de l’entreprise où il travaille.

Le salaire minimum horaire net pour l’année 2020 est d’environ 8,03 €, ce qui représente un SIMC mensuel d’environ 1 219 € en France.

Comment calculer le taux horaire net du SMIC ?

Le calcul de votre salaire minimum net ne repose pas sur une formule unique ! Il dépend de plusieurs facteurs, tels que la taille de l’entreprise, sa localisation et les secteurs d’activité qu’elle couvre. En fonction de ces différents paramètres, les mutuelles obligatoires, les charges sociales qui seront plus ou moins élevées auront donc une répercussion plus ou moins importante sur votre salaire net.

Le salaire minimum net est le montant que le salarié perçoit à la fin du mois. Les cotisations salariales sont déduites du salaire minimum brut (environ 22 %) par votre employeur pour obtenir le salaire minimum net. Vous pouvez donc appliquer un taux de déduction de 22 % au salaire minimum brut si vous souhaitez déterminer le SMIC net. Cette valeur est une estimation dans la mesure où ce taux de déduction peut varier en fonction des professions et des entreprises.

La rémunération de certains éléments n’est pas prise en compte et ne doit donc pas être incluse pour déterminer si votre salaire correspond ou non au salaire minimum.

Voici les éléments exclus du calcul du SMIC :

  • Les heures supplémentaires
  • Les primes de transport
  • Les primes de participation et d’intéressement
  • Les primes liées à l’ancienneté, à l’assiduité ou aux conditions de travail particulières (par exemple, la prime de froid).
  • Les primes de congé ou de fin d’année, sous réserve que ces primes soient versées mensuellement par le biais de versements échelonnés.

Estimation/augmentation du salaire minimum en 2021

La valeur du salaire minimum est automatiquement réévaluée chaque année (ce fut le cas le 1er janvier 2020). Cette réévaluation est annoncée en décembre, peu de temps après le renouvellement officiel de la prime de Noël. Elle est effectuée sur la base du niveau des salaires des années antérieures et de l’inflation pour les foyers ayant un niveau de revenu modeste. Comme indiqué plus haut, le taux de revalorisation du SMIC entre 2020 et 2021 est de 1,2 %. Entre 2019 et 2020, il était de 1,2 %.

Le gouvernement peut décider de donner une impulsion supplémentaire à cet ajustement automatique du SMIC, comme ce fut le cas en 2012.

Les conditions de relèvement du SMIC

  • L’indice général des prix des produits de consommation hors tabac déterminé sur la base des 20 % des ménages aux revenus les plus modestes.
  • La moitié du gain de pouvoir d’achat du SHBOE (salaire horaire de base des ouvriers et des employés).

Après un relèvement du salaire minimum, si votre salaire actuel est inférieur au montant minimum légal, votre employeur est tenu de revoir votre rémunération à la hausse. Votre salaire ne peut pas être inférieur au salaire minimum légal.